Accueil du site / Newsletter / Lettre électronique / / Arts Vivants 11 questions à ... Guillaume Séverac-Schmitz

Inscription Newsletter


Arts Vivants 11 questions à ... Guillaume Séverac-Schmitz


Acteur, musicien et metteur en scène audois formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Guillaume Séverac-Schmitz dirige depuis 2013 le Collectif Eudaimonia, compagnie implantée dans la région Occitanie. Il est aujourd’hui artiste accompagné par Les Théâtres Aix-Marseille, ainsi qu’artiste associé pour trois ans au Cratère-Scène Nationale d’Alès.


En tant qu’acteur, Guillaume a joué sous la direction de Mario Gonzalez, Christophe Rauck, Jean Paul Wenzel, Cécile Garcia-Fogel, Karelle Prugnaud, Jean Michel Ribes, Jean Louis Martinelli, Michel Didym, David Lescot, Sara Llorca, Jean-François Sivadier et Wajdi Mouawad.


Avec Le Collectif Eudaimonia, il met en scène et interprète le solo Un obus dans le coeur de Wajdi Mouawad au CDN de Montpellier et en 2015, il crée Richard II de William Shakespeare au théâtre de l’Archipel-scène Nationale de Perpignan (ces 2 spectacles sont actuellement en tournée). Il prépare actuellement la création de La duchesse d’Amalfi de John Webster qui sera créé en janvier 2019, ainsi que Derniers remords avant l’oubli de Jean Luc Lagarce en janvier 2020, au Cratère-Scène Nationale d’Alès.


Entre deux répétitions, Guillaume prend le temps de répondre à notre questionnaire.
























1. Trois mots pour vous décrire ?

Perfectionniste, joyeux et insatisfait


2. Trois mots qui définissent votre travail ?

Équipe-texte-actorat


3. Si vous étiez un livre, un film ou un spectacle, qui seriez-vous ?

Les mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar


4. Un rituel avant l’ouverture des portes les soirs de spectacle ?

Parler aux acteurs, leur dire d’être au présent, étonné et détendu.


5. Comment choisissez vous les spectacles (ou textes) que vous mettez en scène ?

Lorsqu’ils racontent une histoire et que j’y trouve un lien sensible avec ma vie, mes interrogations, et que je peux, à travers l’œuvre choisie, tenter d’y répondre avec mes camarades.


6. Comment le spectacle est-il entré dans votre vie ?

Dès mes 10 ans, en assistant aux représentations des spectacles de l’association des Médiévales de Carcassonne puis, par la suite, Carcassonne Terre d’Histoire, dans le grand théâtre de la cité. Associations qui n’existent plus aujourd’hui, ce qui est parfaitement regrettable.


7. La compagnie/l’artiste avec laquelle/lequel vous voudriez passer une journée ?

William Shakespeare et personne d’autre, ah si !!! Peut-être aussi Patrice Chéreau. Malheureusement les deux sont morts !


8. Votre dernier coup de cœur spectacle ?

Oncle Vania d’Anton Chékhov, mis en scène par Julie Deliquet à la Comédie Française


9. Un spectacle que vous avez vu mais que vous ne pouvez pas avouer ?

Je ne comprends pas la question !!! Je ne vais pas voir de spectacles inavouables.


10. L’artiste que vous rêvez de faire jouer ?

Je n’en ai pas !

11. Le spectacle vivant, ça sert à quoi aujourd’hui ?

A apprendre, à mieux se comprendre, à partager, à s’élever, à réfléchir, à s’évader, à se cultiver, à regarder du vivant, du vrai, à être au présent, à regarder le monde dans lequel nous sommes, à s’interroger, à grandir, à sa divertir, à lâcher son téléphone portable, à débattre, à combattre, à s’indigner, à rêver, à s’étonner, à se rassembler...


Plus d’infos sur Guillaume Séverac-Schmitz et le Collectif Eudaimonia : www.collectifeudaimonia.fr